Comment faire un e-mailing personnalisé

L’e-mail peut s’avérer être une arme efficace en termes d’acquisition de nouveaux clients. Si et seulement si vous mettez sur pieds une stratégie d’e-mail marketing pertinente.

Parce qu’un jour, à savoir tout récemment, le 5 juillet dernier,  je me suis laissé séduire par le téléchargement d’un livre blanc traitant de marketing digital… alors après le coup d’foudre, voici mon coup d’gueule ! Après avoir téléchargé le livre blanc, je m’attendais à faire l’objet d’une stratégie de conversion via e-mailing.

Au final, à ce jour, le 16 août, j’en étais au 14e mail reçu ! Là, je me suis dis, c’est bon, basta la petite expérience, je me désabonne. Surtout lorsque le dernier e-mail est intitulé : « Comment multiplier ta visibilité par 9.8 (et tes ventes par 2). Entre le 5 juillet et le moment de mon désabonnement, j’ai reçu un mail par jour. Résultat des courses? Au final, je n’ai même pas jeté un oeil sur le livre blanc en question. Pourquoi ? Dès le premier mail et le lendemain, je me suis senti pris à la gorge par une démarche e-mail marketing mal pensée. J’ai bien compris que cette stratégie e-mailing maladroite allait virer en spamming.

Le mail marketing : une arme à double tranchants

Alors voici ce qu’il faut garder à l’esprit si vous vous demandez comment faire un e-mailing personnalisé et optimal. Le mail, c’est tout de même un levier communicationnel assez utilisé qui peut s’avérer être extrêmement efficace ou sacrément contre-productif. Lorsqu’on sait qu’en 2015,  ce sont pas moins de 205 milliards d’e-mails qui ont été envoyés, le tout assorti d’un taux d’ouverture de 21%, à travers le monde. Cela donne le ton. Et lorsqu’on est conscient que lire les e-mails est l’une des premières activités exécutées sur un smartphone et que 69% des détenteurs de smartphones affirment que les e-mail commerciaux les incitent à passer à l’achat, que 65% des français gèrent leurs achats et ventes privées par e-mail : Alors on cerne davantage les enjeux par rapport aux stratégies e-mailing.

Un dollar investi dans une bonne stratégie e-mailing rapporte 38$

Pour ce qui est de l’efficacité et du retour sur investissement, là aussi, les chiffres parlent d’eux-mêmes. L’e-mailing est l’outil e-marketing qui présente le meilleur taux de retour sur investissement. A titre d’exemple, en moyenne, un dollar investi en e-mailing, rapporte 38 dollars. Mais les statistiques les plus intéressantes en termes de stratégie et qui rejoint parfaitement mon coup d’gueule initial sont les suivantes : 36% des revenus inhérents à l’e-mailing sont issus de campagnes ciblées, sur des segments précis.

Comment faire un e-mailing personnalisé

Des « campagnes e-mailing ciblées » et des « segments précis » : Deux dimensions qui vont de paire avec une stratégie inbound marketing et surtout avec une stratégie de contenu affûtée, où après avoir fait de votre blog un rendez-vous incontournable pour vos prospects, il est crucial de mettre en place une stratégie de marketing automation où vous allez segmenter vos audiences et leur concocter des contenus spécifiques en fonction d’actions que vous aurez prédéfinies et qu’ils auront exécutées sur votre site ou à travers vos campagnes médias sociaux et également en fonction du stade où ils se trouvent dans l’entonnoir de conversion que vous aurez fixé.

Avant même l’envoi d’une campagne

Cela demande de souscrire à des outils qui vous permettront d’analyser le ou les comportements de vos prospects, de les segmenter en les regroupant dans des profils types que vous aurez prédéfinis. Et c’est là qu’à chacune des étapes de votre prospect à mesure qu’il avance dans le funnel de conversion, vous lui fournirez du contenu taillé sur mesure et ce, notamment via une stratégie e-mailing ciblée sur des segments bien précis de prospects. Une fois que votre prospect a consulté telle page sur votre site, a rempli le formulaire afin de télécharger un de vos livres blancs, a consommé du contenu spécifique répondant aux attentes de votre prospect, un e-mail lui sera adressé.

Une stratégie e-mailing bien maîtrisée, développée en adéquation avec le comportement de vos prospects, eux-même placés dans des catégories de profils-types résultant des données que vous aurez analysées, va certainement vous apporter un retour sur investissement dont vous serez amplement satisfait. Voilà une façon optimale de rentabiliser votre base de données.

Pour revenir au cas concret initialement épinglé dans cet article, j’avais à peine rempli un formulaire afin d’obtenir un livre blanc traitant d’une thématique webmarketing bien précise, que j’ai reçu toute une série d’e-mails qui ne répondaient absolument pas à mes besoins et attentes du moment. Dans plusieurs de ses mails, constatant que je n’ouvrais quasiment aucun d’entre eux, on m’adressait le message suivant : « En tout cas, tu n’as pas lu le mail que je t’ai envoyé » et l’intitulé du mail démarre par la mention « (RENVOI) Apparemment tu as loupé ce mail ». Le truc qui donne envie!

Bref, ne négligez pas l’e-mail marketing et surtout, faites cela de manière intelligente afin de vous assurer un retour sur investissement après l’envoi de newsletters intelligentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *